Pauvre parents que nous sommes

Publié le par nathalie-16

Pauvres parents que nous sommes !

 

Ce dernier week-end, je me suis fait 640 km pour amener notre équipe de juniors à Uri. Pendant le trajet, si j’étais concentrée sur la conduite, je suis arrivée à écouter ou plus tôt à entendre une partie des conversations des jeunes que j’avais dans ma voiture.

Et cela fut fort intéressant d’apprendre plein de choses sur eux, sur ce Uri mai 12 015qu'ils vivent, leur façon de voir la vie, les filles, l’école, le prof. Mais je resterais discrète sur le contenu des conversations.

La seule fois où j’ai osé poser une question, ils m’ont donné une grande explication avec plein de détails fort intéressants ! Mais quelle ne fut pas ma surprise de constater par la suite que je me suis fait mener en bateau… Ils m’ont juste raconté des salades.

Et cela m’a fait penser à ma propre jeunesse, plus d’une fois j’ai aussi raconté des salades à mes parents et je crois qu’ils auraient pu en vendre énormément au marché et faire fortune !

Comme parents, nous sommes vite dépassés par tout ce que nos jeunes vivent et en plus pour ma part, je n’arrive pas à suivre avec la technologie.

Alors, il nous faut faire confiance, comme nos parents nous ont fait confiance. Même si nous avons cette impression que la vie d’aujourd’hui est bien plus compliquée que celle que nous avons vécu dans notre jeunesse.

 

PS: Mon fils était dans une autre voiture !!

Publié dans reflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article