En Vrac

Publié le par nathalie-16

  • Je veux bien que nous exprimions notre désaccord, notre frustration, mais les manifestations sont un risque de contamination.

  • Je veux bien que lors des offices religieux, une traçabilité soit mise en place, mais dans ce cas, il serait bien de mettre tous les groupes, tous les rassemblements avec les mêmes règles.

  • Je veux bien mettre le masque dans les transports, mais je ne suis pas certaine que cela soit suffisant si les gens ne se responsabilise pas plus.

 

Je constate aussi que les reproches qui sont souvent fait par la jeunesse à nous les vieux, sont des reproches concernant le fait que nous n’avons pas été capable de léguer une planète propre en ordre à la génération suivante.

Ce qui m’attriste, c’est qu’une partie de cette jeunesse qui veut vivre libre, proche de la nature, oublie de ranger le soir les déchets de leurs sorties bien arrosées et cela donne cela.

En VracEn Vrac
En VracEn Vrac

Alors, je me pose la question : Comment cette génération sera-elle capable de gérer notre planète ?

 

Je veux bien que les choses bougent, évoluent, mais ne tombons pas dans l’absurdité ! Supprimer certains mots, certains termes ou expressions oui, mais

 

  • Je ne peux plus boire un petit noir le matin.

  • La Tête de Choco risque de disparaître !

  • Les mots blanchissement, blanc et autres ont été supprimés par l’Oréal, Mais là, ce qui est horrible c’est que nous sommes juste face à un coup de pub, de marketing incroyable.

  • Il faut stopper tout de suite de battre les blancs en neige !

  • Il ne faut plus dévorer les petits suisses !

  • Sans compter que le blanc battu devra être supprimé de l’ensemble des livres de recettes.

  • Je ne peux plus broyer du noir.

  • Ni avoir des idées noires

  • Fini le travail au noir.

  • Et si c’est écrit noir sur blanc, je fais quoi ?

  • Je n’ose plus sortir si les rues sont noires de monde

  • Pourtant, je suis blanc comme neige

  • Et comment montrer patte blanche

  • Quand tout n’est pas blanc ou noir

  • J’espère aussi ne pas avoir de blanc la prochaine fois que je donne une conférence.

 

La liste peut s’allonger...

 

Et voilà tout en vrac, même les photos de nos quelques jours de vacances à la montagne.

En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac
En Vrac

Publié dans reflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article