Je m'interroge

Publié le par nathalie-16

Je m'interroge Je m'interroge
Je m'interroge

J’ai, comme beaucoup d’entre vous, mis en pratique les recommandations de l’OFSP. Je porte mon maque chez ma physio, ma coiffeuse, je me lave souvent les mains , j’observe les recommandations lors de mes achats, j’ai fait la queue devant les supermarchés, devant La Poste et les autres magasins, je paye par carte,

 

Maintenant que nous sortons gentiment du confinement, je m’interroge devant cette foule, on parle de 10’000 personnes à Genève manifestant contre le racisme. Si je suis entièrement en accord avec la problématique, si je trouve cette histoire effectivement monstrueuse, je reste interrogative devant ces 10’000 personnes défilant, criant, et tout cela avec un pourcentage important de personne ne portant pas de masques. Sans compter que les règles de distance ne sont pas respectées et que les manifestations de plus de 1000 personnes sont interdites.

 

Vous allez me dire que si, elles étaient autorisées, à Lausanne, avec un encadrement, le lavage des mains et le port du masque, mais les photos montrent très bien que le masque n’était pas utilisé par tous. Les manifestations n’étaient pas autorisées dans d’autres cantons et des violences ont été enregistrées à Zurich.

 

Mais ce n’est pas tout, dimanche 14 juin, les femmes ont remis cela, elles étaient 2’000 sur la plaine de Plainpalais à Genève et là, de nouveau, c’est pareil, le nombre de manifestant n’était pas autorisé, pas de masques pour une partie des dames, des embrassades, des prises dans les bras. Vous pouvez aller voir les photos dans les journaux ou sur internet.

Une fois encore, je ne suis pas contre le fond du problème, bien au contraire, j’ai même fait de magnifique photos l’année passée (https://nath16photos.ch/14-juin-2019/)

Je m'interroge
Je m'interroge Je m'interroge Je m'interroge

Mais je reste perplexe !

N’est-ce pas prendre un risque d’une deuxième vague ? Deuxième vague qui arrive.

 

Et de l’autre côté, il y a dans les églises, des règles bien plus strictes, (traçabilité, aération, chanter de préférence assis, règle de distance, l’église doit avoir un plan de protection, mise à disposition du lavage des mains et des masques)

 

Et ne me dite pas que l’argument d’être à l’extérieur prime sur le « je peux tout faire »

Alors, je m’interroge, je me pose des questions. ?!? D’autant plus qu’il y a des nouveaux cas à Genève.

 

En attendant de trouver des réponses, je vous souhaite une belle semaine et c’est promis le soleil va revenir.

Je m'interroge Je m'interroge
Je m'interroge Je m'interroge

Pour voir l'ensemble des photos:

Teppes de Verbois

Publié dans Moi, ma vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article