Bénévole course de l’escalade.

Publié le par nathalie-16

Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.

Cette année, pour changer un peu, je me suis inscrite comme bénévole à la course de l’escalade. J’ai pu voir une fois l’organisation depuis l’intérieur.

Pour une course de ce genre, il faut environ 1300 bénévoles et cela demande aussi toute une gestion dans la planification, la logistique, les repas. C’est un petit monde dans la grande course.

Je me suis mise à la distribution des dossards pour la marche et la course, j’ai fait quelques heures du vendredi au dimanche matin.

J’ai rencontré plein de bénévoles super sympa avec qui j’ai pu discuter, partager, il y a vraiment des belles histoires si on s’intéresse à ceux qui sont au tour de nous. Dimanche matin, je me suis retrouvée à côté de Céline Van Till, ce fut un moment fort, partager nos expériences, nos défis. Merci à toi pour ce moment.

Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.

Et puis dans la distribution, qui demande une grande concentration et une écoute pour répondre aux questions des marcheurs, coureurs et surtout des parents.

Voici quelques perles lors de ces trois jours.

  • J’ai dû calmer deux hommes sud-américain (je parle espagnol) qui devenait fou furieux, car on ne trouvait pas le dossard de la fille. Le dossard avait été distribué par l’école, donc il n’était pas sous la tente.
  • Mon voisin bénévole qui me dit qu’il devrait peut-être songer à arrêter, dans la conversation, il me dit que cela fait 40 ans qu’il aide ! Chapeau
  • Et sa femme qui vient avec la boite de brownies au chocolat pour les bénévoles. Il n’en est pas resté.
  • Les coureurs qui viennent chercher le dossard côté Nordic Walking et que nous devons envoyer en face.
  • Le Monsieur qui me demande si Madame X est inscrite à la course, je lui dis que je n’ai pas accès à la liste, mais je peux regarder dans les dossards s’il y a le sien. Comme je ne le trouve pas, je lui demande s’il a le numéro du dossard, il me dit que Non, mais j’ai la photo de la dame ! Et il me montre. Je ne peux rien faire avec une photo, alors je l’envoie vers le contrôle des dossards.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
Bénévole course de l’escalade.Bénévole course de l’escalade.
  • La Maman qui après les explications que je lui donne dit à son fils : « Alors tu fais comme la Dame t’a dit » ! Lourde responsabilité.
  • Les coureurs qui se change devant toi, j’ai vu des muscles !
  • Les tenues des coureurs, du plus sophistiquées au plus simple
  • J’ai observé aussi la manière de fixer son dossard, il y a les « à la vite » pourvu que cela tienne et le méticuleux, comme ce jeune qui a posé son maillot au sol, pris la peine de le mettre parfaitement, qui a déposé son dossard dessus, puis qui s’est relevé afin de voir s’il était bien placé, bien droit et qui c’est remis à genoux pour le fixer.
  • Et la question qui revient toujours, les dossards sont -ils classés par non de famille ou par prénom !
  • Dimanche matin, nous étions beaucoup de bénévoles pour la distribution. Une dame est venue vers nous pour nous demander ce que nous étions entrain de faire tous aligné avec nos maillots blancs ! Le comble ! « Et vous faite cela toute la journée ! »  Oui.
  • Le petit souci, dimanche, il restait dans nos bacs, les dossards du samedis non retirés et il y en avait passablement.
  • Les personnes qui oublient de prendre carte d’identité, ou confirmation d’inscription, car nous avions des consignes de vérifications strictes.
  • Ou du style ! Je viens chercher le dossard de mon amie, mais je ne sais pas si elle est inscrite sous le nom de sa maman ou de son papa. Et moi, je peux savoir comment.

Bref ce fut une très bonne expérience.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article