Papa

Publié le par nathalie-16

63 D&E WÉcrire sur une personne qui nous a quitté trop tôt et lorsqu'il s'agit de son père est une tâche difficile, mais d'un autre côté, il est normal que je m'arrête un peu sur cette personne importante de ma vie: mon papa.

Aussi loin que je remonte dans ma mémoire, j'ai le souvenir d'un homme malade et diminué dans sa santé. Si nous avons grandi avec sa maladie, cela ne nous a pas empêchés de faire les 400 coups et pauvre Maman, notre jeunesse ne fut pas de tout repos. Apparemment, j'étais une enfant assez terrible, mais je ne me rappelle pas trop. Oui, j'ai bien le souvenir de plusieurs fessées, douches froides et punitions, mais je pense que cela fut fortement mérité.

Si Papa de part son côté bernois avait une attitude souvent grave et sérieuse, d'un autre côté c'était un homme très sage, posé et fort intelligent. Il a toujours été énormément apprécié dans tout ce qu'il faisait, que ce soit en politique à Vernier de 89 à 99 ou dans son église. Il nous a transmis des valeurs importantes de justice, de droiture et d'honnêteté.
Il aimait sa musique folklorique et nous "infligeait" des heures d'écoute, car pas possible de faire du bruit pendant le programme le lundi soir.
Il nous a aussi appris à compter et partager ! Un bac de glace peut faire deux desserts et il nous était impossible de piquer des chocolats au détriment des autres, tout était noté dans la boîte.
Nous avons aussi appris à travailler, monter des pièces de tuyauterie pour son entreprise et surtout ramasser des pierres dans le jardin.
Et que dire du riz trop salé que nous avons tous mangé car une glace nous était promise :)

J'aimais énormément discuter politique avec lui et de sport, même si nous n'étions pas sur la même longueur sur ce dernier. En effet,  lui était pour Berne et moi pour Genève !

Dans sa maladie, il a toujours été un exemple et un modèle pour les autres malades et pour le personnel médical. Même dans les derniers jours qui furent justes horribles pour nous, il est resté calme. Il nous a quitté le 25 décembre 2009. Maintenant nous avons cette espérance qu'il vit au ciel et qu'un jour nous le retrouverons.P1010445.JPGPapMam-02.JPG

Publié dans ma vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article