Les transports à Sao Paulo

Publié le par nathalie-16



Donc, cette mégapole, va recevoir la Coupe du Mode de Football en 2014, comme d’autres villes du Brésil. Ah ! il parait que la cérémonie d’ouverture va se faire à Sao-Poulo.
P1010807
Il faut en premier construire un nouveau stade , afin de répondre aux normes de la FIFA, la construction va bientôt démarrer ! Mais le petit, vraiment petit problème c’est que le Monsieur qui a annoncé cette construction est maintenant soupçonné de corruption, c’est le beau fils d’un certain Monsieur Joao Havelange. Cela fait partie de la vie brésilienne...

Mon propos ne sera pas la corruption, mais les transports . Ah oui, les transports ! La ville est déjà complètement saturée par les routes, le métro, les aéroports et les bus.

Il y a 3 aéroports pour Sao-Paulo (Guarulhus, Congonhas et Viracopos). Mais ils tournent déjà au maximum et il va falloir intégrer tout ce que représente la Coupe du Monde et par la suite les jeux olympiques qui se dérouleront à Rio et dont la capacité de son aéroport est aussi « congestionado ». Il est même prévu de faire un train rapide entre les deux villes, mais là pour l’instant c'est à l’état de projet. En bus, entre les deux villes, il faut compter 6 heures.P1010789

Les routes sont toujours pleines de voitures, ici, il n’y a pas d’heure de pointe, car c’est toujours l’heure de pointe. L’autre jour en rentrant de Brotas, il y avait 12 voies qui se dirigeaient dans la ville et les 12 voies roulaient au ralentis ( nous avons pris la Marginale Tieté).
Samedi passé, nous sommes allés chercher les enfants à 20 km de chez ma belle mère et il nous a fallut 1heure 30 pour y arriver, c’est juste l’horreur. Bon, il y avait une manifestation qui bloquait la "Santos Dumont" !

Alors on se dit qu’il est préférable de prendre le métro, mais là aussi le métro est plein, bondé. Il est super propre, mais plein de chez plein, alors il te faut dès fois en laisser passer plusieurs pour pouvoir en prendre un.
P1020338Hier, pour aller dans un centre commercial, nous avons pris le bus, et bien là, tu fais du sport.
Pourquoi ? et bien cela est simple, les chauffeurs roulent comme des fous, ils plantent les freins puis donnent un immense coup d’accélérateur et tu te fait secouer, car en plus les routes ne sont pas très plates et les trous sont assez importants. En plus comme les rues sont trop pleines, il faut constamment forcer pour avancer, ce qui je te laisse imaginer ne donne aucune fluidité dans le trafic.
Donc dans le bus, tu montes devant et dès que tu es dedans le chauffeur remet les gaz pour « reprendre sa place dans le trafic » ! Pour payer ton billet, il te faut passer leP1020336 tourniquet et payer ou passer ta carte magnétique, au monsieur qui se trouve là et qui dort à moitié ! Il va devoir apprendre à accueillir les touristes. Pour sortir du bus et bien dès qu'il s’arrête tu sautes dehors, car le chauffeur va de nouveau rugir pour démarrer.
Moi j’ai de la peine pour les personnes d’un âge certains à mobilité réduite. La ville comme je l’ai déjà dit, n’est pas faite pour les personnes dans ce cas.

Alors tu te dis qu’il est encore préférable de te déplacer à pieds, mais là , c’est juste le cauchemar, car personne ne fait attention à toi et même passer par les passages piétons est dangereux.Tout le monde ne s’arrête pas aux feu rouge !

En conclusion, j’arrive pas à m’y faire à cette ville. Heureusement que le Brésil ne se limite pas à Sao-Paulo ! J’ai énormément apprécié notre petite escapade à Brotas, c'étais juste magnifique.
  P1020184.JPG

Publié dans reflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article