Montreux - Les Rochers de Naye

Publié le par nathalie-16

Montreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de Naye

Vendredi, en croisant une voisine, et en discutant avec elle de ce que j'allais faire, elle m'a dit droit direct :

  • " Mais vous êtes folle ! "

Et moi de lui répondre:

  • " Oui, je crois ! "

C'est vrai Il me reste peu de temps avant le départ, un mois. Et depuis deux semaines , les choses ne se passent pas vraiment comme je le veux, diverses douleurs et petits soucis m'ont obligé à lever le pied, à modifier ma préparation. En plus de cela la chaleur est un gros handicap pour moi, cela me plombe mes journées.

Mais heureusement, mon moral reste au beau fixe, et je ne vais rien lâcher pour le moment. J'ai décidé, malgré tout cela de m'aligner sur la course Montreux - Les Rocher de Naye. (18,800 km et 1'600 mètres de dénivelé).

Donc dimanche matin, je pars avec les marcheurs à 7:30, mais il fait déjà trop chaud.

Je dois gérer, les médicaments, la chaleur, l'alimentation, l'effort.

Concernant les médicaments, nous avons mis en place une stratégie avec mon neurologue, le Professeur Pierre Burkhard, que je remercie pour son soutien.

Concernant la chaleur, crème solaire, lunette, chapeau orange de surcroît, boisson électrolytique et isotonique garantie sans gluten, eau,

Concernant l'alimentation, du sans gluten alors j'opte pour les produit Almondgy (www.almondgy.ch)

Montreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de Naye

Peu de temps après le départ, je dois  déchanter la chaleur me plombe ma course. J'appelle au secours  ma coach pour savoir que faire, comment faire. Je suis aussi en contact avec ma garde rapprochée, mais quelque part, je suis seule avec moi-même et lâchée par les autres concurrents.

En suivant les conseils de ma coach, je reprends de l'´énergie et j'arrive à limiter les dégâts pendant 13 kilomètres sur les 18,800  de la course.

Malheureusement après je passe par un horrible coup de fatigue, au ravitaillement suivant je suis repérée par la sécurité, la médecin m'approche me parle,  je continue, mais je dois me rendre à l'évidence, cela devient trop dur, je craque complètement, en plus je suis en baisse de dopamine, plusieurs coureurs s'inquiètent de mon état, au ravitaillement suivant je sens le regard incisif du médecin sur moi, il vient vers moi, me parle aussi, mais je ne lâche pas. Je lui dis que je continue, pour le moment je suis encore dans les temps.

Mais honnêtement, je n'y arrive plus, je pleure, pleure, si proche du but ! je suis accompagné au ravitaillement suivant  par un coureur dont j'ai oublié son prénom et je suis stoppée par le médecin.

Je m'arrête, je parle avec lui, je lui explique que de toute façon ici, à 1 km de l'arrivée, je n'ai pas d'autres choix que de continuer ou de faire venir l'hélicoptère. Au bout de 15 minutes, il me permet de repartir, il avertit le médecin à l'arrivée et me demande de me présenter à lui une fois la ligne d'arrivée passée.

Montreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de Naye

Je repars lentement et je finis par passer la ligne d'arrivée dans les temps imposées par l'organisation. Je ne suis pas " hors course" !

La déception est grande, cette course devait me servir d'entraînement en vue de mon projet !

Le soir de retour à la maison, après avoir dû patienter plusieurs heures pour redescendre des Rochers, car il n'y avait pas de train, suite à un problème électrique, je fais le point avec ma coach. Il me reste un mois, avant le jour J.

En conclusion, je me laisse la semaine pour prendre une décision.

J'aimerais dire un grand merci à l'organisation de la course pour le professionnalisme que j'ai rencontré, à Maura pour son soutien à distance, à ma coach Abena, sans elle je n'y serai pas arrivé, à Jean-Marc qui vient me chercher à la gare et qui récupère sa femme.

Après une nuit de sommeil, je dois avouer que je me sens super bien, demain je repars en montagne à Fiesch pour le Kingdom Festival (http://www.kingdomfestival.ch), et je vais me faire une balade au glacier ça c'est sûr !

 

 

Accepter sa faiblesse est déjà une démonstration de force et ouvre à plus

Montreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de NayeMontreux - Les Rochers de Naye

Publié dans Nordic Walking

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Evelyne 06/07/2015 23:38

Bravo je n'ai que ça a te dire bravo pour tout.....