Observations voyage Brésil

Publié le par nathalie-16

Déjà devant les bornes où, nous devons nous enregistrer , il y a une dame complètement stressée qui envoie péter tout le monde et demande à son fils de répondre à son portable. Et voilà que dans l'avion, elle se retrouve à ma place, cool, il faut négocier, elle m'explique que comme c'est la sortie de secours, elle ne peut pas mettre son fil, je lui répons mais c'est ma place. Bon au final comme c'est le vol jusqu'à Zurich je me mets dans le couloir
Et je n'ai rien le droit de garder vers moi, même ma veste ne peut pas rester sur mes genoux. Dès que nous sommes dans le vol pour le Brésil, les choses changent, cela est bien plus cool, mais du coup, je me retrouve à côté d'homme en short qui a plein de tics, cool, j'en ai pour 11 heures et 40 minutes. Il a avalé son repas en un temps-record et il a bu ses deux petites bouteilles de rouge. Heureusement en dormant il était calme.
Ce qui est drôle, on nous prend pour un couple ! Donc dès qu'une hôtesse me parle en allemand, alors elle s'adresse à lui aussi en allemand. Si elle s'adresse à lui en anglais, alors je me tape l'anglais.

Nous avons le droit à une dame assez bruyante dans l'avion juste derrière nous, sympa ! Elle parle tous le temps et très fort.

Je devais avoir une super place, alors ok, je suis vers la fenêtre ce qui me permet de mettre mes affaires à mes pieds, mais derrière-moi, il y a les toilettes, cela fait du bruit et de la lumière. En plus chaque fois que la personne aux toilettes prend du savon, je peux savoir la quantité qu'elle en consomme.

Je ne sais pas trop ce qui se passe, mais chaque fois que je passe un contrôle on regarde mon billet bizarrement et il faut le scanner plusieurs fois et le vérifier avec l'ordinateur, j'ai poussé une question, mais on m'a répondu que mon code barre est trop court !!

Il y a aussi un groupe que voyage avec un opérateur suisse, et qui a son propre guide, un jeune qui fait cela depuis peu de temps.
Il y a aussi un groupe d'amis qui part en Asie, ils sont contents d'aller voir des boudas.


Pour une fois en passant le contrôle, je n'ai pas eu de fouille au corps.

Et il y a ce couple d'un certain âge, avec une fille de 12 ans environ qui porte une traction en bouche. Ok, nous les ortho, on demande une certaine continuité dans le traitement, mais là je trouve un peu exagéré. Pauvre gamine qui doit porter cela devant tout le monde.

Il y avait aussi une famille juive avec 4 enfants, la maman a un nez en trompette, et deux des enfants ont juste le contraire, un nez raboté ! Cela est drôle de les observer.

Voilà quelques remarques de mon vol, mais le pire était devant moi, à l'arrivée, il m'a fallut une heure pour juste passer la douane, cela promet bien des soucis pour la coupe de monde en juin prochain. Mais cela fera l'objet d'un autre article.

A bientôt,

Publié dans ma vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article