La différence

Publié le par nathalie-16

Isenfluh 060L'autre matin en allant courir dans le parc des Franchises, juste à côté de chez moi (oui, je me suis mise à la course à pied) au petit matin, j'ai constaté qu'il y avait des drôles de choses cachées sous les arbres derrière un banc. Mais comme il faisait encore sombre, j'ai continué mon petit trop.

Au deuxième tour, j'ai constaté que ce que je trouvais comme drôles de choses, c'est avéré être un homme dormant à même le sol dans sa couverture avec ses affaires dans un sac à coté de lui.

J'ai continué mon footing et je suis rentrée, lui, il dormait toujours. Pourquoi est-il là, je ne le saurai jamais !

 

D'un autre côté, il y a eu à Genève cette arrivée avec ces bolides de luxe qui traversent l'Europe en défiant les lois de police et qui ont passé une nuit dans un très bel hôtel de la place. Ils roulent avec des voitures hors normes et hors de mon portemonnaie. Ils font cela pour le fun, mais ils sont déçus et frustré de ne pouvoir rouler plus vite.

 

Alors, je constate que la société dans laquelle nous évoluons privilégié bien souventIsenfluh 081 l'apparence à toute autre valeur. Elle fixe ainsi ses critères d'apparences au risque d'exclure ceux et celles qui ne correspondent pas à la "norme"…!

 

Ainsi, nous nous devons de paraître sous notre meilleur jour en toutes circonstances. Mais au fait c'est quoi la norme ? C'est cet homme qui dort sous les arbres ? C'est ces voitures de riches ?

 

Qu'est-ce qui définit la norme sur laquelle je dois me baser ?

 

Pour moi, je la trouve dans la Parole de Dieu:

 

Isenfluh 0931 Samuel 16/7: "Dieu ne considère pas ce que l’homme considère; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais Dieu regarde au coeur."

 

Voilà un concepteur bien plus équilibré.

 

Prenons juste le temps d'évaluer la norme que je veux appliquer à ma vie.

 

Isenfluh 070  Isenfluh 031

 

 

photos Isenfluh et la Jungfrau

Publié dans reflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article