Silence Radio et pourtant !

Publié le par nathalie-16

Vous l’avez remarqué, je suis un peu plus silencieuse sur mon blog et pourtant je suis bien là !

Il faut savoir que j’ai augmenté mon pourcentage de travail au RES, j’ai repris le 10% de ma collègue Catherine qui va arrêter.

J’ai aussi plus d’activités su sein de notre association l’ADED, malgré le fait que nous avons une super secrétaire qui gère une partie du travail. Mais notre association est en pleine expansion, donc plus de travail.

Je continue de m’entraîner et j’ai fait mon premier trail, oui, je dis bien mon premier trail de 18 km à Genève.

Silence Radio et pourtant !Silence Radio et pourtant !Silence Radio et pourtant !

18 kilomètres ou plus exactement, 18,9 km le long de l’Arve, de la Seymaz, la traversée de Choulex, entre vigne et champs, traversée de divers lotissements pour plonger sur le bord du lac et terminer le long du quai de Cologny.

Très beau parcours, même si certains endroits étaient un peu difficiles comme le long de la Seymaz.

Le concept de l’EcoTrail® est de mettre en valeur le milieu naturel et culturel des régions et inscrivant au cœur des préoccupations le respect de l’environnement et la promotion de la pratique du sport outdoor et du trail running en particulier.

Ce fut du bonheur

Silence Radio et pourtant !Silence Radio et pourtant !Silence Radio et pourtant !

Je travaille aussi de plus en plus à la création de site internet et je suis actuellement sur deux gros projets. Le premier, la refonte d’un site, j’ai introduit passablement de données. Le deuxième, pour finir je dois tout créer. Et il y a un troisième projet qui est en cours de gestation.

 

Je continue de faire de la photo et je pense sérieusement faire une exposition cet automne.

Et il y a encore tout le reste, mon livre, mes divers engagements…

Alors, vous comprenez le pourquoi d’un certain silence.

Silence Radio et pourtant !Silence Radio et pourtant !Silence Radio et pourtant !

Publié dans ma vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article