Suite du voyage

Publié le par nathalie-16

Suite du voyage

Lors de l'embarquement à Sao Paulo, pour la Bolivie, deux dames qui devaient aller à Caracas se sont retrouvées dans notre avion. Heureusement, elles ont pu redescendre à temps, mais cela reste incroyable et dire que nous sommes à 6 mois de la coupe du monde.

A Santa-Cruz, l'atterrissage fut un peu venteux et donc l'avion bouge passablement même énormément ma voisine c'est mise dans un monstre stress, elle me regarda plus d'une fois et elle me demanda si cela est normale, je me suis efforcée de la rassurée. Dès que nous nous sommes posés , elle poussa un ouf de soulagement gros comme son stress.

A Santa Cruz, nous rencontrons, Enzo, notre ami de longue date, qui fait un travail extraordinaire dans l'implantation d'église. Nous passons un bon moment ensemble, puis il repart et nous laisse seul pour attendre notre bus. Alors, nous en profitons pour faire une partie de nos achats pour le retour.

Nous passons aussi pour réserver nos billets de bus, nous choisissons un bus cama, ou bus lit, ce qui est bien plus confortable, mais lors de l'embarquement, nous constatons que notre bus est dans un drôle d'état. Heureusement, le voyage se passe sans soucis. Jean-Marc dort tous le trajet, moi je somnole, mais cela me donne la possibilité de voir des oiseaux.

Arrivé à Trinidad, nous pouvons louer une chambre avec la douche pour nous rafraîchir, nous reposer et nous préparer pour la suite, car nous ne sommes pas encore au bout de notre voyage.

Nous prenons l'avion, un Bombardier de 19 places, pour faire les 400 km qui nous sépare de Trinidad à Rurenabaque, tous se passe correctement, et en 40 minutes nous sommes à destination.

Comme le taxi nous laisse à l'entrée du village, nous prenons encore une moto-taxi pour terminer notre périple.

Il nous aura fallut presque deux jours pour y arriver, vendredi matin, nous repartons dans l'autre sens !

En attendant, nous allons profiter de visiter nos amis, monter une pompe à pédale et avoir deux réunions à l'église.

C'est ce que nous avons fait, des visites la journée, donc cela veut dire un refresco, (un jus avec de l'eau du puit), et souvent une petite chose à manger, comme un cunape, un pan de arroz, une empanadas de queso, ou de carne.

Jean-Marc a pu installer sa pompe et faire une démonstration, maintenant , il faut voir si cela peut intéresser une ou deux personnes.

Nous avons pu passer deux soirées avec l'église, moments très fort, surtout quand Jea-Marc a montré des diapositives des premières années de notre famille en Bolivie. Déjà 16 ans que nous avons mis le pied pour la première fois en Bolivie en famille.

Suite du voyage Suite du voyage Suite du voyage
Suite du voyage Suite du voyage
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article