Confinement

Publié le par nathalie-16

Confinement
Confinement

En réfléchissant à ce qui nous arrive, je crois que je peux dire que je n’ai rien vu venir, bien sûr j’en ai entendu parler, mais c’était en Chine et la Chine c’est loin, très loin ! Et voilà que tout à coup, le virus est chez nous, à notre porte.

Nous sommes dans une tempête incroyable, en quelques heures tout s’est écroulé. Je dois apprendre à faire la file pour entrer dans un supermarché ou à La Poste. Il me faut pratiquement doubler mon temps pour les achats.

 

Je dois aussi me contenter de ce qu’il y a dans les magasins, hier, il n’y avait plus œufs, de poudre à lever pour le pain, de papier WC mais j’ai trouvé du sucre et de la farine.

J’ai imaginé que tous les enfants qui sont à la maison ont dû fabriquer un pain spécial ou de la tresse pour Pâques. Pour le papier WC, je n'ai pas vraiment compris la rupture de stock

 

Mon programme c’est fortement allège, comme le vôtre ! Mes vacances sont tombées à l’eau, la course des Ponts annulée, mon we des Bergères à la trappe, un mariage reporté, une AG déplacée... et la liste s’allonge pour moi, comme elle s’allonge pour nous tous, je n’ai plus rien en avril, et pour le mois de mai, il me reste encore de programmé mon rdv avec mon neurologue.

 

Alors, au fil du temps, je m’organise, j’essaye chaque jour de pouvoir parler à plusieurs personnes, j’ai besoin de communiquer, alors quand je rencontre mes voisins, je parle, je prends des nouvelles. Mais je garde bien la distance des deux mètres. Je salue les gens que je croise, je rentabilise mon abonnement de téléphone, j’utilise les réseaux sociaux. Je programme des réunions avec mes copines, la famille, mes collègues. Je vais marcher, j'ai mon certificat médical sur moi qui stipule que je dois marcher chaque jour. Si je ne peux pas marcher, alors des tentions, des douleurs se font ressentir dans tout mon corps. 

Confinement

Et puis, il y a des défis, comme:  Mettre sous enveloppe le rapport financier pour le RES (Réseau évangélique Suisse), 1800 enveloppes. Normalement j’ai des bénévoles, mais entre celles qui habitent en France et qui ne peuvent pas venir, celles qui sont à risque, celles qui ont plus de 65 ans, il ne me reste plus personne. Sans compter que je dois travailler en respectant les distances et le nombre de personne dans la même pièce, du coup, je devrais demander à mes collègues de ne pas venir le jour J, pour ne pas être trop au bureau ! Compliqué, vraiment compliqué.

Bref, après avoir réfléchi et tourné le problème dans tous les sens, il me restait à mon avis une seule solution !

Prendre ma famille et faire ce travail un samedi ! C’est ce que j’ai fait ! Merci à vous, je vous aime.

Bon cette solution à un prix pour le RES ! De la glace pour la famille Waridel !

Confinement
Confinement

Et nous allons pendant les congés de Pâques rester à la maison ! Notre brunch en famille a été annulé, comme toutes les autres activités. Mais, cela n’enlève en rien à la signification de la Pâques.

 

Je vous souhaite une belle fin de semaine et un dimanche glorieux en sachant que la résurrection reste le centre de ma foi.

 

PS : les dernières nouvelles de notre gouvernement : nous allons rester confiné une semaine de plus, jusqu’au 26 avril.

 

Je vais pouvoir vraiment rattraper toute ma lecture en retard.

 

A bientôt

Publié dans Moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article