Tu en fais trop !

Publié le par nathalie-16

Tu en fais trop !Tu en fais trop !Tu en fais trop !

On me pose souvent la question : 

 

- « Mais Nathalie, Comment tu fais pour tout gérer ? Tu dois lever le pied, tu en fais trop »!

 

Il est juste que je me sens souvent débordée. Je cours après le temps. Mes journées n’ont que 24h, même si je me lève avant tout le monde et elles sont souvent bien trop remplies.

J’ai besoin de dormir suffisamment longtemps si je veux rester agréable et de bonne humeur.

Je dois tenir compte de mes problèmes de santé, je me fatigue rapidement.

.

La remarque que j’en fais trop, cela fait 30 ansque je l’entends ! Si au début, cette remarque pouvait être réelle, sincèrement, je pense que ce n’est plus le cas aujourd’hui.

 

Quant à la fatigue, elle fait partie de la maladie, une personne atteinte du Parkinson est toujours fatiguée, alors dès que je fais un pas de plus et bien je suis très fatiguée.

 

C’est vrai aussi que les Parkinsoniens, deviennent plus actifs, plus productifs et cela a été démontré lors de diverses études et c’est aussi une raison pour laquelle pendant la semaine du cerveau, il a été mis en place une exposition avec des œuvres de personnes ayant des problèmes neurologiques au CHUV, j’y ai exposé un tableau

 

J’ai lu cette phrase :

 

« La femme se donne et ne compte pas ses heures. Elle est généreuse de sa personne et de son temps. Elle est courageuse et ne recule pas devant la besogne, elle retrousse ses manches et est prête à soulever des montagnes. C’est dans sa nature. Elle veille au bien-être des siens et prend soin jusqu’à parfois s’oublier soi-même ».

 

Je ne sais pas si tu te reconnais dans cette description ! Moi oui ! Entre le travail, la maison, l’association, mes affaires à moi, mon emploi du temps est généralement bien chargé, trop chargé ! Et, il faut gérer les imprévus.

 

Alors, comment éviter l’épuisement et les frustrations du quotidien ? Comment tout concilier, réussir à mener une vie harmonieuse et équilibrée ? Ou pour dire les choses autrement, comment ne pas péter les plombs ?

 

Je ne suis pas une experte en gestion de vie, mais je veux bien te partager aujourd’hui quelques principes que j’ai découverts et que j’essaye de mettre en pratique :

 

1) Tout d’abord, j’ai compris que si j’attends que les choses soient parfaites, je ne pourrais rien faire. Je n’aurais jamais le temps. 

2) Je dois déterminer mes priorités et je dois m’efforcer de les aligner aux priorités que jai définies pour ma vie.

3) Je ne peux pas tout faire alors je me concentre sur l’essentiel, sur ce que Dieu me montre. Je reste dans sa zone de grâce. 

4) J’apprends à lâcher prise et réviser mes standards. C’est le meilleur remède contre les frustrations.

5) Je dois garder du temps pour moi. Juste pour moi. Exit tout le monde. Me faire du bien et me détendre. Une vraie pause, c’est ce qui me permettra de recharger mes batteries

6) Je ne dois pas oublier que !

« À chaque jour suffit sa peine ! » (Matthieu 6.34)

 7) Demander de l’aide dans ce que je fais et toujours travailler en équipe. Délègue tout ce que je peux déléguer.

8) Trouver des solutions pour me simplifier la vie (femme de ménage, achat par le shop...)

 

En conclusion,

 

Je dois réfléchir à la suite de ma vie, comment faire, ou aller.

Des pistes sont en cours d’élaboration, je vous redonnerai des nouvelles.

 

 

 

Adaptation d'un texte des Carnets de Sylvie, à ma situation

Tu en fais trop !Tu en fais trop !Tu en fais trop !

Publié dans Moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ruffieux Sylvie 26/03/2019 08:47

Tu en fais beaucoup et merci