Voyage

Publié le par nathalie-16

L'organisation d'un tel voyage demande toute une logistique en amont. Il est vrai que si d'un côté, c'est une passion et un défi que Jean Marc aime relever, d'un autre côté, il faut tenir compte de la spécificité de chaque voyage, des personnes qui composent le groupe et du matériel que nous recevons. Pour nous le voyage commence bien avant, le jour du départ , car entre la récupération du matériel, le tris et la mise en place des affaires dans les bagages, cela prend un peu de temps. Pour cette fois nous voyageons avec 8 guitares, 30 kg de médicaments et 130 kg de matériel divers, en plus de cela nous avons tous nos effets personnels qui sont, aussi plein de petites choses qui n'ont pas trouvé de la place ailleurs. Cette fois l'enregistrement à Genève, ne fut pas des plus simples, nous sommes tombés, sur une employée qui a décidé de faire un peu de zèle, malgré les remarques en notre faveur de ses collègues. Bref, nous avons dû refaire une valise, emballer les guitares ( bonjour le prix), discuter, négocier Nous avions prévu du temps, ce qui ne fut pour finir pas un problème pour prendre l'avion. Une fois installé à bord, nous avons appris que nous allions avoir 45 minute de retard, la compagnie ne nous a même pas servi un verre à boire. Arrivé à Londres, nous avons encore du passer des contrôles, avec pour certains le passage de la fouille au corps et l'ouverture du bagage à main. Le vol c'est relativement bien passé, nous avons été fortement secoué en arrivant à la hauteur de Fortaleza. A l'arrivée, nous avons pu récupérer l'ensemble des bagages sans aucun problèmes. Un bus nous attendait et nous sommes arrivés vers 6:30 du matin à l'hôtel. Et là, c'est avec un grand soulagement que le groupe a pu prendre ses chambres malgré l'avance que nous avions. Pendant que le reste du groupe s'installait, car avec Jean-Marc nous étions logés chez sa Maman, je suis allée négocier un café avec la responsable du déjeuner, ce qui fut assez facile, puisque je suis la femme du "chef" ! Nos deux jours en ville se sont très bien passés, entre la visite du marché municipal, la churasqueria, la visite de la ville et l'église, nous n'avons pas vraiment eu de temps pour récupérer du décalage. Lundi matin, départ très tôt pour prendre l'avion pour Manaus. Notre bus nous emmena sans problème au départ, mais ce fut de nouveau toute une histoire, car sur ce vol intérieur, nous avions le droit qu'à 20 kg par personne. Notre agence de voyage et Jean-Marc avaient pu négocier 130 kg de bagages "humanitaire " en plus, mais nous étions bien plus lourd.Là, rebelote, nous avons refait des bagages, prit certaines choses en bagages à main, recommencé car il y avait encore trop, bref, au final, nous sommes arrivés à tout prendre et à tout récupérer à Manaus. À l'heure où je vous écris ces quelques lignes, nous sommes de retour de notre voyage en Amazonie, nous avons tout distribué, les détails suivront dans un autre article. Nous continuons notre visite du Brésil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 23/09/2016 18:09

Comme d'hab' l'aventure a été au RV "à la hauteur" des défis relevés et gagnées ! BRAVO !!!