La course des Ponts

Publié le par nathalie-16

Il y a des moments dans la vie, qui sont du pur bonheur, et ces moments-là, sont bien trop difficiles à décrire ou écrire. Ces moments sont aussi magiques parce que tu peux les vivre personnellement.

Alors dimanche matin c'est ce que j'ai vécu ! Déjà en étant sur la ligne de départ de la course des Ponts, ce fut mon premier moment de bonheur, puis pendant la course, qui avec le soleil, nous a permis de prendre quelques couleurs, ce fut mon deuxième moment de bonheur et c'est enfin ce que j’ai vécu en passant la ligne d'arrivée dans un temps très correct pour un début de saison, ce fut mon troisième moment de bonheur.

Il faut savoir que ma dernière course remonte au mois d'août 2016. C’est vrai qu’en septembre je suis partie un mois au Brésil et que cela fut du repos concernant le Nordic. Mais depuis le mois d'octobre, j'ai vécu avec beaucoup de difficultés au niveau de ma santé. Chaque année j'ai cette horrible impression en automne, de plonger dans le vide, tout devient trop difficile, le corps ne suit plus. Je sais que pendant ce temps, il me faut être patience car après l'hiver, arrive toujours le printemps et une bonne partie de la forme revient.

La course des Ponts
La course des Ponts

Donc comme je suis en forme, je me suis fixée pour 2017, deux objectifs !

          Le dimanche 18 juin, le semi-marathon du glacier d’Aletsch

          Le dimanche 6 août la course Thyon-Dixence

Oui, je sais cela peut paraître de la folie, mais un grain de folie me fait aussi avancer, et encore une fois, je ne pars pas seule dans l'aventure, je travaille avec une coach, Isabelle que je vois deux fois par semaine et je me suis fait mon planning d'entraînement personnalisé. En mars, j'ai couru/marché plus de 100 km, fait une dizaine d'heures de vélo d'appartement, quelques séances de Pilâtes, et du renforcement musculaire. Et pour le plaisir des dizaines de photos.

Alors, nous le savons, actuellement, le sport fait reculer la maladie de Parkinson, et aujourd’hui, nous sommes le 11 mars et c’est la journée mondiale du Parkinson.

Alors à vous tous, qui devez vivre avec cette maladie, à vous qui accompagnez un malade, j’aimerais vous encourager à continuer d’aller de l’avant.

Et merci à vous tous qui me portez jours après jours dans ce combat. Merci en particulier à Jean-Marc, Jonathan et Fabien, je vous aime.

Pour les autres, je ne vais pas faire de liste car elle est longue trop longue, mais votre présence m’est fortement importante.

A mon tandem, merci d’être toujours devant

 

La course des PontsLa course des Ponts
La course des Ponts

Publié dans la maladie, Nordic Walking

Commenter cet article