VITE, VITE

Publié le par nathalie-16

VITE, VITEVITE, VITE
VITE, VITE
VITE, VITEVITE, VITEVITE, VITE

Qui n’a jamais dit « Je n’ai pas le temps ! » ? peut-être pas vous, mais moi, souvent, Je suis souvent, même très souvent affairée, constamment en course, toujours à réfléchir à la suite, toujours en mouvement.

Vite, il faut finir ceci, lancer une machine, pourvoir à ce qui manque, travailler, repasser, changer et puis, il me faut encore gérer l’ensemble des imprévus !

Sans compter le téléphone qui sonne quand je suis en voiture ou à un rendez-vous. Je suis juste obligée de vérifier, c’est peut-être important, voire même crucial.

A vouloir systématiquement aller plus vite pour rattraper les autres, on finit par s’essouffler, s’épuiser.

Oh, je ne jette pas la pierre à une personne en particulier, je suis la première à battre tous les records dans ce domaine, entre mon ordinateur, mes tablettes, mon téléphone je fais fort, même très fort.

Et j’ai fait cette magnifique expérience, 10 jours en Amazonie, sans réseau, sans téléphone sans tablette, sans ordinateur, mais juste avec mon appareil photo, pour immortaliser quelques images trop belles.

Et pourtant j’y avais droit moi ! 

VITE, VITEVITE, VITE
VITE, VITE
VITE, VITEVITE, VITEVITE, VITE

Je venais d’apprendre le jour avant notre départ en Amazonie que notre fils s’était blésé assez sérieusement au-dessus de l’œil ! Et là, j’ai fait l’expérience de devoir déléguer à notre premier fils et à ma maman. Et ce fut gérer de mains de maîtres !

Alors, il me faut prendre le temps !

Prendre le temps, pour lire, méditer, prendre le temps pour boire un café, prendre une amie dans les bras, écouter, encourager, motiver, bref ne plus courir, ou plus exactement courir au rythme de l’autre, de mon voisin, de ceux qui en ont besoin. Pouvoir consacrer du temps aux personnes et aux choses que l’on aime.

Puisque la vie a été créée partout, arrêtons de seulement exister et vivons. Posément, calmement et véritablement.

 

Il y a un temps pour tout, et un moment pour toute chose sous le soleil.                              Ecclésiaste 3 : 1

 

Sur une idée de Laurent Bruin, Croire, septembre 2016

VITE, VITEVITE, VITE
VITE, VITE
VITE, VITEVITE, VITEVITE, VITE

Publié dans reflexion

Commenter cet article

Bouvier Monique 18/11/2016 19:10

Merci pour ce beau témoignage tellement vrai !!!!

Martine 18/11/2016 16:31

tellement vrai, tellement moi (enfin autrefois)... et c'est tellement bon d'arriver à re-prendre le temps qui nous est parfois volé avec notre entière participation !
Tu as raison : une petite piqûre de rappel fait toujours du bien ! Merciiiiiiiiiiiiii !