1 année après !

Publié le par nathalie-16

Il y a un peu plus d’une année, à cinq heures du matin, j’étais sur la ligne de départ, prête à m'élancer pour la fameuse course Sierre-Zinal !

Bien des heures plus tard, je passais la ligne d’arrivée à Zinal, avec mes deux fils venus me rejoindre. J’avais réalisé mon rêve !

 

Mais que reste-t-il une année après ?

 

À vrai dire, je dois bien vous l’avouer, j'ai toujours de la peine à réaliser ce que j’ai fait.

Car au-delà du profil de la course et de son dénivelle, du nombre de kilomètres qui n’en finit pas, il y a eu cet énorme enthousiasme de vous tous, et sans vous, je n'aurai pas pu réaliser ce rêve, ce rêve transformé en exploit à cause de ma situation de santé.

 

Mais concrètement au-delà de l'exploit, il me reste les images de vous tous, qui m'ont suivi, encouragé, porté, qui ont dû patienter un long moment pour me voir enfin arriver !

Quand je parle, de ce qui s’est passé à Zinal, de votre présence à l’arrivée, les larmes d'émotion remontent et je crois que j'ai dû montrer des milliers de fois la photo de mes deux garçons avec leur pancarte.

La présence et la discrétion de Jean-Marc ont été plus qu'efficaces. Non, vraiment non, je n'ai rien vu venir.

 

1 année après !
1 année après !1 année après !1 année après !
1 année après !1 année après !

Si j'ai fait exploser l'audience des deux articles me concernant sur la page des HUG, si mon blog est de plus en plus suivi, si mon histoire à passer dans la revue de sport Zatopek, et dans celle de Parkinson Suisse, si j'ai pu parler de mon histoire, lors de diverses réunions, et dans plusieurs églises. Si depuis, je suis connue sur certaines courses, comme la dame au chapeau orange, si,…

 

Il y a bien plus que tous ces si, qui sont déjà merveilleux, il y a un aspect de mon histoire que peu de personnes connaissent, et c'est là, quelque chose de bien plus important, j'ai été et je suis, le moteur qui a donné l’impulsion à plusieurs personnes d’oser se lancer dans leur rêve. J'ai pu aussi encourager beaucoup de personnes et partager avec d'autres malades.

Alors au final cette course m’a emporté bien au-delà de mes rêves et de ce que j'aurais pu imaginer.

 

Je pourrais encore faire la liste de toutes les personnes qui ont eu un impact dans ma vie, depuis que j'ai osé parler de ce rêve la première fois, mais il y a des risques que j'en oublie, alors je ne vais pas me lancer dans un listing. Mais vous avez tous une place importante dans mon cœur.

 

Alors en conclusion, un an après, il me reste surtout un cœur débordant de reconnaissance. Je continue de courir, de marcher avec encore plus de plaisir et de bonheur. Et après Sierre-Zinal en 2015, il y aura un nouveau projet en 2017, mais il vous faut encore un peu de patience pour le découvrir car l’idée de base que j’avais, a été annulée et je suis dans l’attente de réponse début septembre. Mais comme je suis au Brésil du 9 septembre au 2 octobre, les nouvelles viendront en automne.

1 année après !1 année après !
1 année après !
1 année après !1 année après !1 année après !

Publié dans Nordic Walking

Commenter cet article