Semi-Fribourg

Publié le par nathalie-16

Voilà dans deux mois je suis sur la ligne de départ de Sierre-Zinal. Et j'ai passé mon premier test hier avec le semi- marathon de Fribourg.

S'il est difficile de comparer un semi avec un autre, car cela dépend du profil, du temps de la dénivellation et surtout de mon état de forme.

Il y a une chose qui est certaine et qui change constamment ! Je prends de l'âge ! Et cela se ressent aussi.

Dimanche, il a fait chaud, trop chaud, et la gestion de la course fut difficile, mais je suis contente et même heureuse de mon temps. Pour moi, c'est une preuve que mes entraînements portent du fruit. Pour vous qui me suivez et qui n'êtes pas malade, il faut savoir que je dois gérer en plus de tout ce qu'il y a autour d'une course, les soucis liés à mes maladies !

Semi-FribourgSemi-FribourgSemi-Fribourg

Je ne peux pas consommer n'importe quoi, je dois faire extrêmement attention au gluten pendant les ravitaillements, je ne peux pas manger tout ce qui m'est proposé.

 

Je vous donne un exemple. Samedi, je suis allée dans une grande pharmacie qui vend passablement de nourriture pour sportif, et je demande :

" Madame, avez-vous des pates de fruits sans gluten ?"

La dame en blouse blanche me regarde de travers et me dit :

" Mais dans les pates de fruits, il n'y a jamais de gluten ! "

On vérifie dans ce qu'elle me propose, et bien je vous l'assure, il y avait de l'amidon de blé dans son paquet de pate de fruits !

 

Autre chose, lors d'une journée si longue, j'ai pris le train à 7:14 et je suis rentrée vers 17:30, je dois aussi veiller à la prise des médicaments. Ceux-ci doivent être pris à des horaires précis, ce qui n'est pas simple, mais en plus avec un si gros effort, ma dopamine me joue des tours et je dois y être attentive. 

Semi-FribourgSemi-FribourgSemi-Fribourg

Donc hier, je me suis alignée dans la catégorie des marcheurs en portant mon nouveau t-shirt sur lequel il est clairement inscrit que je vis avec Parkinson et Cœliaque. Dès que j'ai été rattrapée par les coureurs, j'ai reçu un nombre incroyable de félicitations, de tape sur l'épaule, de bravo. Cela m'a impressionnée, j'ai même fini par verser quelques larmes, je ne suis plus parmi les dernières comme simple participante, mais je suis toujours dans les dernières en ayant un gros handicap à gérer.

Alors en conclusion, et mis tout cela ensemble, vous comprenez un peu mieux pourquoi, je suis contente de mon résultat.

Cette semaine, mon programme sera un jour de récupération, puis reprise des entraînements, avec comme objectif samedi un petit Reculet avec Abena, ma coach, qui elle, c'est alignée ce dimanche, juste dans le trial des Paccots avec une très belle performance.

Merci pour vos marques d'affection, pour vos commentaires, pour votre soutien, car au travers de ce que je fais, j'essaye aussi de soutenir financièrement deux associations, dont vous trouverez toutes les informations sur : http://www.marakinson.com/

 

Avec mon affection

Publié dans Nordic Walking

Commenter cet article