Juste envie

Publié le par nathalie-16

Il y a des jours où l'on aurait juste envie, Que l'on nous laisse tranquille.
Il y a des jours où on en marre, Où l'on voudrait lâcher l'amarre.
Pour pouvoir dériver, En pleine liberté.
Ne plus toujours être examiné, jugé, condamné,

Ne plus toujours être malade, ou en balade.
Mais vivre en paix, juste en paix, en paix avec soi.

Dans ces moments-là, Tout se retourne contre moi ;
Et j'oublie... Je L'oublie.
Pourtant, Il est là, proche de moi.
Et Il me dit avec patience :
« Et alors... tu m'oublies ? Qu'est-ce que tu attends : Prie ! Simplement Prie.
Tu devrais pourtant le savoir Que même si tu en as rasoir. Je ne te laisserai jamais désespoir. »

A Saint-LoupA Saint-Loup
A Saint-LoupA Saint-Loup

A Saint-Loup

C'est alors que je reprends courage

et  qu'au milieu du bétonnage
Même si je suis encore habité par cette rage,
Je peux sentir La présence  du  Seigneur  qui est là,
Et le calme petit à petit il l'installe.
C'est à ce moment-là , Et seulement à ce moment-là
Que je peux fermer les yeux et que je prie.
C'est fabuleux !...
Je sens la présence de Dieu.
C'est merveilleux !...
Mon moral revient, peu à peu.

et le soleil me fait un aveu.

Dieu ne change pas, il reste là à mes côtés.

 

Alors je peux me repasser les vérités dans mon cœur,

Je peux le dire les bontés se renouvellent  chaque jour,

Elles  ne sont  pour moi que fraîcheur.

 

Adaptation d'un écrit de Michel Sommer

 

Pour S.P.

A Saint-LoupA Saint-Loup
A Saint-LoupA Saint-Loup

A Saint-Loup

Publié dans reflexion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article