Cuisine anglaise

Publié le par nathalie-16

Donc le frère de Jean-Marc, Patrick et sa famille sont venus passer quelques semaines en Europe. Ils avaient comme désir, de voir la neige, et de profiter de la montagne. Alors, ils se sont inscrits pour le séjour d'hiver à Isenfluh (www.berghaus-isenfluh.ch ) . Mais pour pas qu'ils ne soient pas trop perdus, Anne-Claude, ma belle-sœur et mes enfants les ont accompagnés.

Malheureusement, il n'y avait plus de place pour Jean-Marc et pour moi ! J'ai cherché une solution pour être dans la même région, mais impossible de trouver une chambre à un prix correct pour cette période.

Cet automne, Jean-Marc a fait un séjour en Angleterre pour perfectionner son anglais avec Oak Hall :

( http://www.oakhall.co.uk ) et comme cette organisation planifie aussi des séjours en Suisse, ils ont contacté Jean-Marc afin de savoir s'il était partant pour venir aider dans un camp à Lauterbrunnen ! Jean-Marc a entraîné sa femme dans cette aventure, car ce fut une vraie aventure. Et de cette façon, nous avons trouvé un logement proche d'Isenfluh, mais en contrepartie, nous avons travaillé comme aide de cuisine pour 70 personnes anglaises !

Cuisine anglaiseCuisine anglaise
Cuisine anglaise

Nos journées commençaient à 6:30 par la préparation du petit déjeuné, et par la préparation du pique-nique. A 7:30 tout le monde était présent pour le déjeuner et à 8:00 il ne restait plus personne dans la maison. Tout le monde partait pour le ski.

Pour nous, l'équipe de cuisine,, ils ne nous restaient plus qu'à tous ranger, faire la vaisselle, nettoyer la salle à manger, donner un coup de nettoyage dans les étages et préparer le repas du soir. Donc pas beaucoup de repos.

Notre cheffe de cuisine, Lise, fut extraordinaire, elle a eu beaucoup de patience envers nous, notre anglais étant très limité dans le vocabulaire culinaire, elle a dû souvent répéter, réexpliquer et pour finir nous montrer comment faire les choses, car pour ma part, je ne comprends rien de rien. En plus, du problème de la traduction, il y a eu souvent un problème culturel, car les choses ne se font pas de la même manière en Angleterre  et en Suisse.

Mais heureusement, nous avons pu profiter de la famille à Isenfluh, et nous avons pris notre  jour de congé le premier janvier 2015, nous avons pu faire une escapade au Schilthorn. Là, nous avons bénéficié de la plus belle journée de la semaine avec une vue incroyable sur les montagnes.

Cuisine anglaiseCuisine anglaise
Cuisine anglaiseCuisine anglaise

Alors au final, ce fut une grosse semaine, les conditions de travail furent assez difficiles à cause de la petitesse de la cuisine, mais nous avons fait de très bonnes connaissances, des personnes fantastiques. Si pour ma part, je ne suis pas certaine de reconduire l'expérience, je veux garder en mémoire, mes exploits ! Avoir pu faire rire un groupe d'anglais, sans parler la langue, être devenue Maitre dans la fabrication du porridge et avoir coupé une tonne d'oignons. Pour Jean-Marc être devenu un spécialiste de la vaisselle, du rangement des assiettes et du pliage des boîtes de conserve.

Et comme nous l'a souvent répété Clare, " Nous formons une bonne équipe ".ou " nous avons formé une bonne équipe"!

Mon prochain défi culinaire, sera la journée des femmes avec

"Tu es précieuse" ( www.tuesprecieuse.com ).

Juste 250 femmes pour une journée.

Je vous souhaite encore une heureuse année 2015.

 

Cuisine anglaiseCuisine anglaise
Cuisine anglaiseCuisine anglaise

Publié dans Moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article